buy cheap backlinks | Drip feed links

Des backlinks grâce à vos erreurs 404, c‘est possible !

582 Partages

Article mis à jour le 04/10/2016 (ajout partie liens internes), publié initialement le 08/12/2008

Identifiez les pages qui vous génèrent des erreurs 404

Backlinks et erreurs 404

Backlinks et erreurs 404

Sans que vous le sachiez, il y a régulièrement des gens qui font des liens spontanés vers votre site, mais qui malheureusement font une erreur dans l’URL.

  • Quand les internautes cliquent sur ce lien, ils arrivent bien entendu sur votre page d’erreur 404 (que vous avez j’espère personnalisée).
  • Quand les robots des moteurs de recherches tombent sur ce lien, ils arrivent eux aussi sur cette erreur 404, si bien que le lien n’aidera pas la page prévue à être mieux positionnée. Si ce lien provient d’un site prestigieux, c’est encore plus dommage car il aurait pu contribuer à améliorer la notoriété de votre site.

A moins d’éplucher consciencieusement et régulièrement vos logs ou vos rapports d’erreurs, vous n’êtes sans doute jamais au courant. Mais n’oubliez pas que Google est votre ami 🙂 Allez dans votre compte Google Search Console, rubrique « Exploration > Erreurs d’exploration » et consultez la liste des erreurs 404 (Introuvable).

Liste des erreurs 404

Liste des erreurs 404 dans Google Search Console

Pour chaque URL ayant provoqué une erreur 404, Google vous propose une liste de pages web qui font (ou ont fait un jour) un lien vers cette fameuse URL. Il peut s’agir de pages de votre propre site (dans ce cas ce sera simple à corriger) ou bien de pages d’autres sites (dans ce cas vous devriez contacter le site en question afin qu’il corrige son lien).

Vous pouvez consulter ces informations directement dans l’interface de Google Search Console (ça ouvre pas mal de fenêtres…) ou télécharger toutes les données dans un fichier CSV pour une analyse plus intensive et sans doute plus efficace. Le problème est que ce fichier ne liste pas les URL (internes ou externes) qui vous ont fait les liens.

Backlinks internes ou externes

Si le lien est interne

Si c’est sur votre propre site qu’un lien pointe vers une page en 404, ça dégrade l’expérience utilisateur et réduit légèrement l’efficacité de votre référencement. Vous avez donc tout intérêt à :

  • vérifier régulièrement que vous n’avez aucun lien cassé
  • savoir quelles URL sont en erreur 404
  • mais surtout sur quelles pages se trouvent ces liens cassés

Comprenez bien qu’à chaque fois que vous corrigez ces liens cassés en interne, vous améliorez doublement votre site (pour l’internaute et pour le SEO) !

RM Tech est l’outil d’audit SEO que j’ai développé chez My Ranking Metrics (dont je suis cofondateur). Il s’agit d’un outil complet comprenant un crawler (qui fonctionne presque comme Googlebot) et un analyseur (qui repère les problèmes et vous priorise les choses à faire).

La version gratuite vous dira si vous avez des problèmes, avec des explications ultra détaillées. La version payante vous dira quelles pages ont ces problèmes.

Voici un exemple pour un site qui a beaucoup d’erreurs dans ses liens internes :

Erreurs 404 dans RM Tech

Le rapport d’audit RM Tech indique les erreurs 404 avec la liste des pages faisant ces liens cassés

Si le lien vient d’un autre site

Si jamais vous trouvez un lien erroné sur un site prestigieux, pour lequel vous pensez qu’il devrait largement contribuer à améliorer votre référencement, et que malheureusement vous n’arrivez pas à faire modifier le lien, alors je vous conseille de mettre en place une règle de réécriture spécifique qui va rediriger (en 301) vers la bonne URL.

Le cas classique est un lien issu d’un forum ou d’un blog, qui a transformé automatiquement un texte en lien mais qui a inclus une virgule ou une parenthèse fermante dans l’URL. Voici un exemple de règle d’URL Rewriting à appliquer dans ce cas :

RewriteRule ^exemple.html)$ /exemple.html [R=301,L]

Cet exemple redirige la mauvaise URL (contenant une parenthèse fermante) vers la bonne, transformant ainsi le lien cassé en bon backlink.

L’erreur à ne pas faire : rediriger toutes les 404

En lisant cet article, vous vous demandez sans doute s’il ne serait pas plus simple de rediriger 100% des URL qui renvoient un code 404, par exemple vers la page d’accueil.

C’est une erreur classique que je vous déconseille ! C’est normal pour un serveur de renvoyer un code 404 pour une URL qui n’existe pas. Il ne doit pas y avoir dans ce cas de redirection, qu’elle soit 301 ou 302.

Partagez l’info sur Twitter :

Il ne faut surtout pas rediriger (code 301 ou autre) les erreurs 404, même vers la page d’accueil !Click to Tweet

Selon les cas, vous utiliserez une règle de réécriture pour faire la redirection, ou bien une redirection dans un script côté serveur (par exemple en PHP).

Si le lien pointe vers une page n’ayant jamais existé

En creusant avec cet outil, j’ai rencontré des pages (externes) qui font des liens vers des pages de WebRankInfo qui n’ont pourtant jamais existé. Vous imaginez bien que je me suis gardé de prévenir les sites qui m’offraient ces liens ! Pour chacun de ces cas, j’ai déterminé la page de mon site la plus pertinente, et j’ai défini une règle de réécriture qui redirige en 301 la page qui n’a jamais existé mais qui reçoit un backlink vers la page la plus pertinente de mon site. Ce n’est pas grand chose, mais qui refuserait un backlink gratuit dans un monde concurrentiel ?

Que faire des erreurs 404 pour des très vieilles pages ?

Vous remarquez peut-être en utilisant cet outil qu’il indique des URL de pages censées provoquer une 404 mais qui n’existent plus depuis longtemps (et qui faisaient des liens vers des pages qui ont elles aussi peut-être aussi disparu).

S’il s’agit de pages internes, posez-vous la question de votre gestion actuelle des pages qui sont supprimées. Par exemple si vous avez un site de petites annonces, que faites-vous des pages d’annonces une fois qu’elles ont expiré ? Même chose avec un site de vente en ligne pour la gestion des produits retirés de la vente.

Nous avons aussi une très bonne discussion à ce sujet dans le forum : Pages supprimées : faut-il un 404, un 410 ou un 301 ?.

Et si on allait plus loin ?

La méthode décrite ici repose sur l’utilisation de Google Search Console. En gros, vous ne trouverez ici que les URL 404 que Google vous indique, mais rien ne dit que la liste est exhaustive. Vous devriez donc repérer 100% des cas, par exemple en analysant vos logs ou vos rapports Google Analytics (analyse croisée des pages d’erreur et des sites référents).

N’oubliez pas non plus de prendre en compte les pages de votre site assimilées à des erreurs soft 404 par Google.

Et vous ?

Je ne vous cache pas que ça fait des années que j’utilise cette technique de netlinking sur WebRankInfo. Mais avec cette nouvelle fonctionnalité dans GSC, c’est encore plus simple. Et vous, comment utilisez-vous cette fonctionnalité ? Avez-vous des astuces que vous accepteriez de partager avec la communauté WebRankInfo ? On en discute dans le forum : obtenir des backlinks par l’analyse des erreurs 404.

NB : si 404, 410 ou 301 ne signifie pas grand chose pour vous, je vous conseille de lire mon tutoriel sur les redirections et de consulter la liste des codes HTTP.

Crédit image : © kotoyamagami – Fotolia.com

582 Partages

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.