buy cheap backlinks | Drip feed links

Obtenir des backlinks de qualité : 11 méthodes efficaces

160

backlinkÇa fait mal.

De voir votre article dans les abysses du référencement Google.

Enfin, ça fait mal si vous vous êtes donné de la peine de créer du bon contenu. Si vous écrivez des articles de 700 mots déjà lus 1000 fois, vous n’avez que ce que vous méritez.

Mais pas vous. Vous, vous écrivez avec vos tripes. Vous n’écrivez pas des articles, vous les confectionnez. Soigneusement. Avec l’attention qu’un horloger applique en réparant une montre de luxe.

Parce que vous voulez que vos articles soient lus et partagés en masse. Ne le niez pas, c’est pour cela que nous bloguons.

Et pourtant, la réalité c’est que Google déteste votre site et le relègue en page 8. Là où personne ne va jamais.

C’est à se taper la tête contre les murs. Google a des millions, des milliards de visiteurs. Et sa mission, c’est de les dispatcher sur les sites du monde entier. Imaginez le trafic que vous auriez si Google vous avait à la bonne.

Pourtant, vous avez choisi vos mots clés, vous avez renommé vos images et utilisé un plugin SEO qui va bien.

Vous avez tout bien optimisé vos pages comme il faut.

Le résultat ? Pas transcendant. L’optimisation de votre article a probablement amené un plus, mais vous êtes encore loin des premiers résultats de Google et de l’avalanche de trafic.

C’est normal. L’optimisation compte si… vous faites  les choses dans le bon ordre.

La confusion fatale sur le SEO 

Lisez lentement, c’est TRES important. Le rang, ce sont les backlinks. L’optimisation de page, ce sont les mots clés sur lesquels vous apparaissez.

GROSSE nuance.

Je prends un exemple : vous écrivez un article intitulé « Quel maillot de bain choisir quand on est blonde ». Vous faites des photos, vous choisissez des mots clés de longue traine, vous écrivez un long article soigné, plugin SEO, vous partagez sur Facebook et Twitter… Et rien, Google ne semble pas remarquer votre billet.

Parce que vous avez fait les choses à l’envers. Ce qu’il vous faut, ce sont d’abord des backlinks. Des liens entrants.

C’est çà qui fait frétiller les robots de Google. Les backlinks, c’est comme agiter une côte de bœuf de Sallers sous le nez d’une meute de chiens. Ils vont se jeter dessus.

Pourquoi Google aime les backlinks ?

Parce que les liens entrants sont une recommandation. Un site va pointer vers un autre. Vous n’allez pas envoyer vos visiteurs vers une ressource de merde n’est ce pas ? Evidement, non.

Au contraire.

Vous allez dire à vos lecteurs : « Hey, j’ai lu cet article, il est dément, allez voir ! ». Et cette information, Google lui accorde énormément de valeur.

Plus vous aurez des backlinks de qualité, plus Google va vous faire remonter. Jusqu’à avoir une avalanche perpétuelle de visiteurs. Regardez cette étude publiée récemment.

Elle montre que 99.2% des sites dans le top 50 Google ont des backlinks, et 77.8% des articles en première ligne Google ont un lien entrant. Sur les 200 facteurs Google, le lien est celui qui pèse le plus.

relation backlink et referencement

Ok, coco. Comment faire alors ?

Avertissement : les backlinks c’est comme la viande. Il y a le premier choix, et la veille carne qui pue. Traduction : il ya des liens qui ont de la valeur pour Google, et d’autres non.

Par exemple, Google se fout que vous mettiez un lien dans les commentaires d’un blog. Google se fout du lien que vous glissez sur un site d’articles sponsorisés, ou dans cet annuaire gratuit merdique.

Pire : si vous abusez des techniques de filou, Google va se vexer et vous risquez une pénalité. Par contre, si avez des liens entrants naturels qui viennent de bons sites crédibles,  jackpot.

  1. En améliorant un article

Regardez ce que j’ai fait.

J’ai lu un article qui m’a plu chez Julien Rio. En lisant l’article, j’ai eu une idée que j’ai soumise à l’auteur (je ne sais pas pourquoi tous les « é » de l’email ont giclé.)

échange aboutissant à un lien entrant

Julien et moi avons un peu échangé par mail sympathiquement. Et regardez au final, Julien à ajouté ma suggestion dans son article:

suite echange pour obtenir un lien

Et j’ai également eu le plaisir de récupérer aussi un lien depuis l’un de ses articles.

A vous : lisez un maximum de bons blogs. Parfois, vous aurez un flash en lisant un article, et vous pourrez proposer une ressource supplémentaire à l’auteur. Un point auquel il n’a pas forcément pensé.

Ensuite, faites lui un petit mail selon ce modèle :

Bonjour X, 

Je viens de dévorer ton article (titre). En le lisant, j’ai immédiatement pensé à cette technique : (décrivez votre idée). 

En tout cas, continue, c’est toujours un plaisir de parcourir ton site et tes articles ! 

(Votre nom)

(Votre site)

Vous verrez que cette astuce va vous permettre de rentrer en contact avec des influenceurs et parfois d’obtenir des backlinks de très haute qualité. Que du plus.

Cette astuce m’a permis d’obtenir un lien de Firepole Marketing et de Boost Blog Traffic sur mon blog anglophone. Youpi.

image

Ok, vous voyez le principe, alors vous êtes prêts pour la technique du sondage. 

  1. Avec la méthode du sondage

Phase 1 : Trouvez une idée de sondage excitante, qui pourrait faire un peu de buzz. Par exemple, un truc qui marche bien c’est « les pires ».

Quelle est le pire look des célébrités, pour un blog beauté.

Quelle est la pire méthode pour trouver un job, pour un blog emploi.

Vous essayez de faire ca sur le ton de l’humour. Il vous faut quelques dizaines de questions.

Par exemple :

George Clooney dans les années 80 : Crevez-moi les yeux, affreux, passable, bof, mignon, magnifique ?organiser un sondage rigolo

Michael Jordan et ses costumes improbables : Crevez-moi les yeux, affreux, passable, bof, mignon, magnifique ?organiser un sodage rigolo bis

Vous pouvez aussi faire un sondage sérieux. Par exemple : les tendances marketing de la rentrée.

la pub Twitter va-t-elle enfin générer des clics : peu probable, possible, très probable?

Etc.

Une fois que vous avez votre idée et vos questions, allez sur un site de sondage comme Google Forms. Gratuit. Ou installez un plugin WordPress de sondage genre WP-Polls.

Créez votre sondage et intégrez-le sur votre site.

Phase 2 : Faites le buzz.

Reprenez votre liste de blogs influents et proposez leur votre sondage. Allez aussi en parler activement sur Facebook et Twitter.

Annoncez que le résultat sera connu dans une semaine. Pendant la semaine, démarchez par mail tous les sites qui pourraient être intéressés par votre sondage. N’ayez pas peur d’envoyer 500 mails.

Beaucoup de blogueurs vont participer. Certains vont aimer l’idée. Et vont carrément faire un lien vers votre site.

image

Vous voulez une variante ?

  1. Utilisez la méthode du quizz

Phase 1 : créez un quizz

Exemple ? Le foot. Le nouvel opium du peuple.

Qui a gagné la coupe du monde France 1998 ? réponse A, la France, réponse B,  l’Espagne, réponse C, le Brésil.

Faites 50 questions. 80% de questions faciles et 20% de question ardues. Les questions faciles, c’est pour qu’un maximum de gens participent. Les questions ardues, c’est pour que les gens aient un peu d’intérêt à lire les réponses.

Créez votre quizz avec un formulaire de sondage, et orientez le tout avec un peu de défi. Par exemple : « La moitié des pseudos connaisseurs du foot échouent à ce quizz, et vous ? » (Pour trouver un titre sympa, je vous renvoie à mon guide gratuit que vous pouvez télécharger en cliquant ici). Prévoyez un champ nom, prénom et email.

Ne donnez les réponses qu’une semaine après.

Phase 2 : le buzz.

Là encore, Facebook, Twitter et mailing intensif 10 heures par jour à tous les influenceurs et sites intéressés par le sujet. Faites des recherches sur Google et Topsy pour les trouver (j’en parle ici : Comment écrire un article de blog inoubliable : 13 astuces explosives) – (Note: Apple, l’actionnaire principal de Topsy, a cloturé le site. Mais Social-searcher.com fait aussi le job).

Après 7 jours, publiez les réponses et relancez tous ceux qui ont participé :

Salut (prénom), 

La semaine dernière tu as participé au grand quizz du foot. Le record est à 91% de bonnes réponses. Les réponses viennent d’être publiées ici (lien). Quel est ton score ? 

A tout de suite 

Votre nom

Votre site

Vous pouvez même décernez une médaille aux meilleurs connaisseurs, à afficher sur leur site. C’est très simple à faire sur Canva.

offrir recompense et lien

Envoyez-leur une médaille, certains l’afficheront sur leur site. Avec lien.

image

Ok, astuce suivante s’il vous plait.

  1. Inscrivez-vous sur un forum

C’est clair. Ce n’est pas du backlink très valorisé par Google. Beaucoup moins de poids qu’un lien entrant depuis le Huffington Post, c’est certain. Mais si vous n’en abusez pas, cela peut vous ramener un peu de trafic. Alors pourquoi s’en priver.

Par exemple, je me suis inscrit il y a quelques temps que le forum marketing Web Entrepreneur Débutant, qui est assez actif.

J’essaye d’y donner mon humble avis lorsque je pense avoir de la valeur ajoutée.

extrait d'un forum marketing

Remarquez le lien en bas du message. Pour créer le lien dans votre signature, c’est assez simple, voici le code à utiliser.

Prénom Nom (ou pseudo) – [url=http://tonsite.com/]tonsite.com[/url] – ton slogan.

Le résultat :

C’est clair qu’en termes de backlink, ce n’est pas l’Amérique. Par contre, c’est utile en terme de trafic. Si vous prenez le temps d’apporter des réponses sensées aux membres du forum, certains vont aller voir votre site.

Certaines journées, le forum a fait bondir  mon trafic de 18% en plus (pour 9 minutes de mon temps). Tout le monde y trouve son compte. Vous avez aidé quelqu’un, l’administrateur du forum a des messages de qualité et actifs, et vous des visiteurs.

Postez un ou deux messages pertinents tous les deux jours, suivez les conversations et vous serez gagnant.

Pour trouver des forums sur votre thématique, utilisez cette recherche Google : Forum «votre thème ».

image

Voici une astuce qui va vous permettre d’avoir un lien de qualité.

  1. Vous êtes populaire en ligne ? Tant mieux pour vos liens

Si vous êtes depuis quelques temps sur la toile, il ya des gens qui parlent de vous. Ils vous ont cité, ils ont mentionné votre site. Sans faire de lien, probablement.

Et si vous pouviez leur faire un petit mail sympathique du genre : « Hey, tu me cites, c’est cool, mais un lien serait hautement apprécié ! » …

… Certains d’entre eux rajouteraient un lien, c’est certain.

demande de backlink

Voici comment les trouver :

Utilisez cette requête Google : « « adressedusite.com »  (corrigé suite à une remarque en commentaire, merci). Vous allez voir apparaitre tous ceux qui vous citent.

Allez sur ces pages et vérifiez si des liens sont présents quand on vous mentionne.

Si aucun lien n’est présent, faites un petit mail sympa à l’administrateur du site via sa page de contact.

Bonjour (nom du contact) 

J’ai vu avec grand plaisir que tu me mentionnes dans ton article intitulé (titre). Merci beaucoup, je suis ravi de voir que mes textes peuvent aider d’autres blogueurs et tes lecteurs. C’est sympa. 

Puis-je te demander une chose en plus ? J’apprécierai énormément qu’en plus tu rajoutes un lien vers mon article, je pense que tes lecteurs apprécieraient beaucoup de lire la source. 

En tout cas, merci d’avoir pensé à moi ! 

Surtout continue,

Amicalement. 

Votre nom

Votre site.

Tous les blogueurs ne vont pas le faire. Mais certains oui.

Et hop, encore des backlinks de qualité. Je vous conseille d’avoir cette routine tous les deux mois, et d’y consacrer une journée. Archivez vos demandes dans un tableau Excel, afin de ne pas systématiquement demander au même blogueur de rajouter un lien.

Etre mentionné, c’est déjà bien, mais si vous le fâchez, il pourrait simplement supprimer votre nom de sa page…Donc pas plus de deux relances.

image

Ok, suivant. Voilà un truc enfantin.

  1. Inscrivez-vous dans un bon annuaire

Rappel : annuaire gratuit sans modérateurs, à éviter.

Annuaire avec processus de modération, pourquoi pas. Même si là encore c’est du backlink de qualité intermédiaire. Utilisez par exemple l’annuaire de WebRankInfo qui procède à une sélection rigoureuse des inscrits. Inscription rapide, mais prévoir un délai de validation de quelques semaines…Car tout est minutieusement vérifié. C’est ce qui fait la qualité de cet annuaire.

annuaire webrankinfo

image

Voyez maintenant comment vous pouvez utiliser vos produits pour obtenir des liens. 

  1. Obtenir un lien entrant en faisant tester votre produit

Vous vendez peut-être des produits sur votre blog. Formations ou autre.

Non ? Pas de problème.

Vous avez bien un bonus, quelque chose que vous offre en échange de l’inscription à votre liste. Ca fera l’affaire.

Contactez un blogueur avec qui vous avez de bons rapports. Quelqu’un dont vous appréciez le site, et qui apprécie le vôtre.

Si vous n’en connaissez pas, c’est facile. Retweetez les articles qui vous plaisent, envoyez un email de compliment (sincère), faites un lien vers un article et un petit mail… En quelques semaines, vous allez vous créez un petit réseau.

Une fois que vous avez un bon contact, envoyez ce petit message.

Salut (prénom), 

J’espère que tout roule de ton côté. Je te contacte car je voulais te faire une proposition. Je viens de lancer une nouvelle formation et je j’aimerais bien avoir un retour concret d’un utilisateur. 

Voilà mon idée :

Je t’envoie le produit gratuitement.

Tu le testes.

Tu fais un article sur ces tests. Le résultat obtenu, les plus, les moins. 

Qu’en penses-tu ? 

Signature. 

7 fois sur 10, l’article contiendra un lien vers votre site. Evidemment, vous avez intérêt à proposer un bon produit, sinon gare au bad buzz. Mais voilà un bon moyen de récupérer un lien et en plus des clients potentiels. Attention : ne le faites qu’une fois ou deux.

image

Malin. Mais il ya encore plus malin. C’est de le faire dans l’autre sens.

  1. Testez le produit

Cette astuce est une bombe atomique pour obtenir un backlink. Cela marche presque à tous les coups. Il suffit d’une chose : que vous ayez un peu de crédibilité sur la toile.

comment demander un lien

Téléchargez le bonus gratuit d’un blog, ou tout simplement achetez le produit d’un blog.

Testez-le. Puis publiez un article sur ce test. Résultats obtenus, les plus, les moins. Ne faites pas de lien dans votre article, citez simplement le produit et où le trouver.

Puis rédigez ce petit mail :

Salut (prénom), 

Je voulais simplement te dire que j’ai acheté (téléchargé) ton produit (nom du produit) et que je l’ai testé. Franchement, les résultats m’ont mis sur les fesses. (Décrivez le résultat). 

Cela m’a tellement impressionné que j’ai fait un article sur le sujet, il est ici : 

(Lien de votre article.) 

Excellent, continue ! 

Signature.

9 fois sur 10, l’autre blogueur va citer votre article test en lien, trop fier de lui. Plus vous êtes connu sur la toile, plus vous pouvez appliquer cette méthode avec des gros blogs.

Si vous êtes petit, faites le avec de petits blog sérieux. Si vous êtes gros, faites le avec gros blogs sérieux. Une ou deux fois par an.

Ca cartonne.

Vous voulez une autre variante : les concours.

Contactez les organisateurs de concours pour avoir un lien de plus.

Une quantité incroyable de blogs organisent des concours. Particulièrement dans la thématique mode et beauté.

L’idée est de relayer un concours et d’essaye de récupérer un lien au passage. Il faut être finaud.

Etape 1 : trouvez un concours dans votre thématique. Utilisez Google et tapez : concours « blog thématique », ou concours « genre de produits- vernis à ongles ». Listez 2 concours organisés par des blogs de même popularité que la vôtre. (Regardez les fans Facebook et Twitter, ou le classement Alexa pour vous donner une idée).

Etape 2 : faites un article présentant ce concours de façon avantageuse, mais sans lien. Et relayez le sur Facebook et sur Twitter, en rajoutant @lecomptedel’organisateur.

Etape 3 : Faites un petit mail à l’organisateur du concours

Bonjour (nom) 

J’ai vu que tu organises un concours sur le thème de … Bonne idée. J’ai relayé l’information sur mon site, l’article est ici : 

Adresse de l’article. 

Je vais participer !

Si tu veux, tu peux mentionner mon article sans aucun problème. 

Continue surtout,

A+

Signature 

Ici encore, vous allez pourvoir récupérer un lien. Ca ne marche pas à tous les coups, mais ça marche plutôt bien.

image

Maintenant, voici une technique qui demande du gros boulot mais qui fonctionne à merveille.

  1. Qui c’est ? C’est le réparateur de liens ! 

De nombreux administrateurs aiment faire des liens. Vous avez vu, chacun des articles de TraficMania regorge de liens. Pourquoi ?

Un : cela crédibilise mon propos. Je mets des chiffres, des sources.

Deux : Google adooooore que vous pointiez vers d’autres sites.

Trois : cela donne des ressources complémentaires à mes lecteurs, qui aiment çà.

Quatre : çà me permet de dire à pleins de blogueurs cools : « hey, t’as vu, je linke vers ton article », et je sympathise avec de bons blogeurs.

Faites toujours des liens vers les articles que vous aimez.

Mais un jour où l’autre, un problème survient. Un jour ou l’autre, un site ferme. Ou alors une page n’existe plus.

Et le lien ne marche plus. Quelle chance ! Je veux dire, quelle chance pour vous !

Imaginez que vous avez un blog cuisine. Et vous voyez qu’un blog énorme de cuisine faisait un lien vers une recette de tarte à la fraise, mais que ce vieux lien renvoie à une vielle erreur 404…

erreur 404

Vous savez ce qui vous reste à faire ? Ecrire une recette de tarte à la fraise, et la proposer à ce site pour qu’ils réparent leur lien. Boom.

Etape 1 : listez 20 gros sites de votre thématique (plutôt des blogs).

Etape 2 : allez sur AHREFS

Etape 3 : dans la partie « site explorer », rentrez la première URL de votre liste, puis allez sur Outgoing Links, Broken Links.

trouver les backlink non fonctionnel

Et hop, voilà la liste de tous les liens qui sortent d’un site, mais qui ne marchent pas.

Là, j’ai pris l’exemple d’un blog américain sur le Heavy Metal. Si vous bloguez sur la musique et que vous voyez qu’un de leurs liens ne marchent pas, écrivez un article sur le sujet.

Puis proposez-leur de réparer leur lien, en pointant vers votre article.

Efficace, redoutable. Mais cela demande un peu de boulot. Le mieux, c’est déjà d’avoir un bon article sur le sujet à proposer.

image

Voici une autre astuce, les 3 bonus gratuits étant réservés aux membres TraficMania (tout est expliqué en bas de l’article).

  1. Vous aussi, interviewez Seth Godin

L’interview est une pompe à backlink…Si vous arrivez à interviewer du très gros.

Un jour, Jon Morrow, s’est mis en tête d’interviewer Seth Godin. Le pape du marketing. Qui devait recevoir des dizaines de demandes chaque jour.

Jonathan n’était pas le premier venu. Il bossait chez Coppyblogger, excusez du peu. Alors il a contacté Seth, et a demandé une interview. Seth a répondu : « Je ne sais pas, je vais voir. »

photo de Seth Godin

Un « non » poli. Mais en laissant la porte ouverte.

Jon Morrow est du genre tenace. Il a suivi scrupuleusement le blog de Seth Godin durant plusieurs mois, envoyant des commentaires pertinents une fois par mois. Et pendant ce temps, Jon Morrow s’est mis à lire TOUTES les interviews que Seth Godin avait données.

Et il passé ensuite des jours à réfléchir à 10 questions qu’on avait jamais encore posé à Seth Godin. 10 questions au dessus du lot. Il les a envoyés à Seth. Qui a accepté l’interview. Backlinks en retours.

Ca a marché car :

Un : Jonathan Morrow écrit très bien. Sans cette crédibilité, Seth Godin ne lui aurait jamais répondu. Ecrivez toujours de bons textes.

Deux : Jon n’a pas lâché et à proposé un angle d’attaque original à son interview.

Faites-le. Ecrivez des articles hors normes pour être crédible. Contactez des gros. Ils répondent. J’ai échangé par email avec Neil Patel, Zac Johnson et Jon Morrow (voir mon guide).

(Hélas, les Français répondent moins que les Américains…un effet secondaire de certains blogueurs, trop souvent pris en exemple).

N’interviewez pas les blogueurs insignifiants dont tout le monde se fout. Leur avis n’intéresse personne.

Comment reconnaître ces gros blogueurs ? A leur nombre de followers sur Twitter, par exemple.

Ne lâchez pas. Vous aurez l’interview, du buzz, du trafic et des backlinks.

  1. Comment Mia de Truc de blogueuse a récolté 60 backlinks en un mois

Mia a simplement organisé un événement inter-blogueur.

evenement interblogueur

Etape 1 : écrire un post sur un thème particulier, qui concerne votre audience. Dans le cas de Mia, parler d’inspiration est judicieux. Son audience est composée de blogueurs et blogueuses qui peuvent avoir l’angoisse de la page blanche.

Bon point.

Etape 2: Mia a ensuite demandé à ses lecteurs comment ils faisaient pour trouver leur inspiration. Et elle les a motivé à participer.

Comment?

Mia a annoncé à ses lecteurs que tous les articles participant à son événement seraient regroupés dans un guide gratuit. Plusieurs dizaines de blogs ont donc participé, en rajoutant bien souvent un lien vers le site de Mia.

Le résultat: voici ce qu’une simple recherche Google remonte, sur la requête: “Événement inter-blogueur de Mia inspiration”.

tous ces articles contiennent un backlink

Il y en a des pages et des pages, et nombre de ces posts contiennent un backlink.

image

Bien vu, et merci Mia pour m’avoir gentiment répondu.

Avoir un bon référencement naturel, c’est facile 

Vous vous souvenez ce que je vous ai dit en haut. Le rang, c’est les backlinks. L’optimisation de page, c’est les mots clés sur lesquelles ont vous trouve.

Vous avez une palette d’outils en main.

Ça demande du boulot. Beaucoup même. Vous êtes peut-être déçu, mais oui, un blog, c’est du boulot. Quand vous aurez 40 000 inscrits, vous pourrez vous la coulez douce, envoyer un email à votre liste et compter vos billets.

D’ici là, il faut profiter du plus gros flux de trafic de tous les temps : Google. Presque 2 milliards de visites PAR MOIS.

Le netlinking est une stratégie longue à mettre en œuvre. Alors je vais vous redonner un conseil. Arrêtez d’écrire des articles que personne ne lit. Dépensez votre temps intelligemment, et investissez dans votre succès.

Prévoyez une journée par semaine pour construire vos liens.

C’est comme si vous mettiez des morceaux de rôti de bœuf autour de votre site : la meute des robots de Google va vous renifler, s’abattre sur vous, et en redemander.

Faites-le avec  rigueur et ténacité, parce que beaucoup de vos concurrents vont abandonner en cours de route. Tant mieux pour vous. Le blogging, c’est pour les besogneux.

Ces liens vont améliorer votre référencement Google. Vous serez de mieux en mieux placé, et vous pourrez ensuite aller chercher les mots clés les plus compétitifs.

D’abord les liens, puis l’optimisation de page.

Lorsque vous arriverez dans les premières pages de Google, dans 6 à 12 mois d’efforts acharnés, vous compterez vos visiteurs journaliers par milliers.

Le moindre article sera tweeté, partagé. Le moindre produit sera acheté, encore et encore. Vous gagnerez beaucoup d’argent en ligne. Vous irez voir un conseiller fiscal car vos impôts vont devenir terriblement élevés.

Voilà ce que fait le SEO.

Vous n’aurez plus cette déception en regardant votre courbe Analytics. Ces envies d’abandons, parce que personne ne vous lit. Quelle tristesse, que d’efforts pour rien.

Non, vous serez un blogueur qui compte, un de ceux qui a réussi à dompter la meute.

Alors action.

  1. Astuce Bonus : republiez sur Scoop-it

Scoop-it, c’est un peu votre magazine perso en ligne. Vous publiez les articles qui vous plaisent, par thème. Ces articles peuvent êtres les autres ou non.

Mais ce qui a fait le succès de Scoop-it, c’est que chaque article mentionné donne… un lien !

Allez sur Scoop-it :

utiliser scoop it

Etape 1 : créez votre compte et choisissez votre thématique. Gratuit.

Etape 2 : copiez vos liens à chaque nouvel article, pour les partager avec les autres membres et avoir un lien

image

  1. Astuce Bonus : Ecrivez des articles invités

Evidemment ! Encore un des effets bénéfiques des articles invités. Non seulement, cela permet de montrer la qualité de vos écrits sur un site qui a déjà du trafic, mais en plus, cela vous génère des liens entrants ! Attention: Google valorise les articles invités pertinents, publiés sur des sites crédibles. Ne trichez pas.

Etape 1 : ciblez quelques gros sites influents de votre thématique.

Etape 2 : connectez-vous avec l’administrateur. Commentaires, emails, retweets… Tissez un lien.

Etape 3 : proposez quelques sujets qui pourraient intéresser ce blogueur.

Etape 4 : écrivez un article génial.

Etape 5 : à vous le trafic et le backlink. Que demande le peuple.

image

  1. Infographie récapitulative à télécharger, en bonus.

    Cliquez ici pour télécharger l’infographie gratuite.

A vous. Une question, une complainte? J’y réponds juste ici dans les commentaires.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.